Des femmes et des hommes responsables

Jean-Carles GRELIER et ses collègues du conseil municipal ont annoncé ce matin en conférence de presse leur décision de suspendre le Festival ARTEC pour 2 ans.

C’est une décision difficile et douloureuse prise en responsabilité et liée au contexte de diminution des dotations de l’Etat.

 » Nous avions le choix entre continuer comme avant, continuer comme si de rien n’était et augmenter les impôts de 15% par an. Le contexte économique difficile dans lequel se débattent les familles et les entreprises m’a conduit à faire le choix d’un gel de la fiscalité en même temps qu’une suspension du Festival ARTEC « .

Télécharger la déclaration de Jean-Carles GRELIER

 


LFI SEPT – OCT – NOV 2017
SEPT – OCT – NOV 2017