Espèces envahissantes
Cadre de vie

Espèces envahissantes

Qu’est-ce qu’une Espèce Exotique Envahissante (EEE) ?

Définition souvent admise d’une Espèce Exotique Envahissante (EEE) :

Une espèce exotique envahissante est une espèce allochtone (terre d’ailleurs) dont l’introduction par l’Homme (volontaire ou fortuite), l’implantation et la propagation menacent les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes avec des conséquences écologiques, économiques ou sanitaires négatives. L’introduction et la propagation menacent la diversité biologique. La définition inclue toutes les parties, graines, œufs ou propagules d’espèces de ce type qui pourraient survivre et se reproduire.

Deux Espèces Exotiques Envahissantes demandent une vigilance particulière à La Ferté-Bernard.

Le ragondin

Le ragondin (Myocastor coypus) est un mammifère originaire d’Amérique du Sud, introduit en Europe au XIXe siècle pour l’exploitation de sa fourrure. Tous les individus présents en Europe proviennent d’évasions ou de lâchers volontaires.

Ne pas les nourrir. Pourquoi ? 

Parce qu’ :

Il se plait en bordure de nos rivières et plans d’eau. Il creuse des terriers sur les berges ; lorsque qu’il est en surnombre, cette destruction des berges peut engendrer des conséquences néfastes particulièrement au moment des inondations.

Il se multiplie rapidement – plusieurs portées par an.

Il est porteur sain de virus transmissibles à l’homme et aux animaux domestiques dont une, mortelle si elle n’est pas traitée, la leptospirose. La contamination se fait par contact direct, ou en milieu  souillé (eau, terrain, herbes…) par l’urine du ragondin notamment.

Ne pas interférer dans le piégeage. Pourquoi ?

La lutte de régulation de cette espèce invasive est obligatoire – arrêté ministériel du 31 juillet 2000.

A La Ferté-Bernard, régulièrement, des cages sont mises en place pour piéger les ragondins en bordure de rivière, bras de rivière, plans d’eau sur le territoire communal. Les intervenants sur ces actions de lutte obligatoire sont formés et agrées dans le respect de la loi en vigueur. Les propriétaires privés sont également tenus d’assurer cette régulation.

 En savoir plus 

 

Le frelon asiatique 

Le frelon asiatique a été introduit en France en 2004 et son aire d’extension n’a cessé d’augmenter constituant une réelle menace pour les abeilles domestiques.

La Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles de la Sarthe appelle à la vigilance quant aux nids de frelons asiatiques.

Comment signaler la présence du frelon asiatique ou d’un nid ?

Si un nid est présent sur un terrain privé, contactez les services de la mairie (02 43 60 72 72)  ou remplissez la fiche de signalement 

Les frelons sont dangereux, ne détruisez pas les nids vous-même. Il faut faire appel à des professionnels.

En savoir plus 

Site d’informations complémentaires 

Les chenilles processionnaires

Depuis ces dernières années, la prolifération sur notre territoire des chenilles processionnaires prend de l’ampleur. Cette chenille est très urticante à leur contact. Les risques pour l’homme et les animaux sont les suivants : fortes démangeaisons, atteintes des voies respiratoires, troubles oculaires, réactions allergiques, œdèmes…

Comment s’en débarrasser ?

Les branches les plus accessibles peuvent être coupées puis le cocon brûlé.

Des pièges peuvent être installés à partir de février jusqu’en juin, période de descente des chenilles le long du tronc de l’arbre.